Contrôle Des Naissances Et Avortement

Déserts contraceptifs: comment le manque d'accès affecte la communauté

Alors que la loi sur les soins abordables a élargi la couverture de la contraception par le biais de prestataires publics et privés, le manque de proximité avec ces prestataires continue de peser sur les femmes rurales et à faible revenu. La Campagne nationale pour prévenir les adolescentes et les grossesses non planifiées estime presque 20 millions de femmes vivent sans accès raisonnable à une gamme complète d'options contraceptives, et plus de trois millions de femmes vivent dans un comté sans un seul dispensaire. Cela se traduit par un taux de natalité chez les adolescentes de 30,9 dans les zones rurales contre 18,9 dans les communautés urbaines. Pourquoi cela se produit-il et quel impact a-t-il sur une communauté ? Les préservatifs sont disponibles presque partout, alors pourquoi les communautés dépourvues de possibilités de reproduction pour les femmes ont-elles encore des taux de grossesse non planifiés aussi extrêmes?

Disponibilité vs accès



La notion de désert contraceptif se résume à la différence entre disponibilité et accès. Il s'agit d'une autre forme de débat sur l'égalité et l'équité, qui montre comment une extension de la couverture ne se traduit pas directement par la capacité d'utiliser cette couverture. Si cette idée est forte dans un grand nombre de questions, elle a un impact dévastateur sur les droits reproductifs des femmes, surtout si elles ont un faible revenu.


combien de temps après la section c puis-je tomber enceinte

Les femmes vivant dans les communautés rurales sont souvent confrontées à de longs trajets en voiture avec peu ou pas de transports en commun pour se rendre à la clinique la plus proche offrant un gamme complète de contrôle des naissances . Au-delà de la distance et du transport, d'autres obstacles comprennent les frais de garde d'enfants, le travail manqué et l'absentéisme. À des fins de données, le terme désert contraceptif fait spécifiquement référence aux cliniques financées par l'État pour 1 000 femmes (qui sont sexuellement actives et en âge de procréer). Ce ratio est basé sur le modèle 2012 du Dr Richard Cooper qui indique le nombre de médecins (dans une variété de spécialités) nécessaires pour desservir une communauté.

LARC

Prenons l'exemple du Colorado. le Initiative de planification familiale du Colorado est un programme parrainé par l'État qui offre aux adolescents et aux femmes à faible revenu une contraception réversible à faible ou sans coût, à action prolongée (LARC). Le programme novateur a débuté en 2009 et a été un succès phénoménal. Entre 2009 et 2014, le taux de natalité et le taux d'avortement chez les 15 à 19 ans ont chuté de 48%, diminuant plus rapidement que dans tout autre État. Le taux d'utilisation national des LARC a presque quintuplé au cours des 10 dernières années (passant de 1,5% en 2002 à 7,2% en 2011 à 2013)



Cependant, le taux d'utilisation des LARC dans le Colorado est à un taux stupéfiant de 29,6 pour cent à partir de 2014. Ce programme est spécial car il a donné aux femmes la possibilité de choisir l'option de contrôle des naissances qui leur convenait. En particulier pour les adolescents plus jeunes, le contrôle des naissances situationnel est moins susceptible d'être utilisé efficacement, voire pas du tout, et contribue à un taux de natalité plus élevé.

D'une durée de trois à 10 ans, les LARC sont idéales pour les femmes plus jeunes qui peuvent avoir des difficultés avec des doses quotidiennes et qui utilisent toujours des préservatifs, mais qui souhaitent avoir des enfants plus tard dans la vie. Un dispositif intra-utérin au cuivre (DIU) dure jusqu'à 10 ans, suffisamment de temps pour réussir à la fois au lycée et à l'université avec un taux de réussite de 99,9%. Ces formes de contrôle des naissances sont également réversibles, ce qui signifie qu'elles peuvent être supprimées chaque fois que la femme souhaite poursuivre une grossesse. Cela donne aux femmes un contrôle total sur leur avenir reproductif, une étape importante pour briser le cycle de la pauvreté et permettre aux femmes de prospérer.

L'autre extrémité du spectre: l'abstinence uniquement l'éducation sexuelle

Bien que nous puissions considérer le Colorado comme l'étalon-or, examinons également l'autre extrémité du spectre: le Texas. Le Texas est classé 46e au niveau national pour les taux les plus élevés de grossesse chez les adolescentes par la Campagne nationale; en 2010, 2,2 milliards de dollars ont été consacrés à des grossesses non planifiées et 54 pour cent des grossesses n'étaient pas planifiées.



Alors que le taux de grossesse non planifiée est en baisse constante, il diminue à un rythme beaucoup plus lent au Texas. Le Texas a également le taux le plus élevé de grossesses répétées chez les adolescentes. La raison? C'est l'un des seuls États qui exige le consentement des parents pour la contraception des mineurs, même si vous êtes déjà parent; Cela signifie que vous êtes légalement responsable d'un autre humain mais que vous ne pouvez pas prendre de décisions médicales légales pour vous-même. La majorité des écoles du Texas enseignent abstinence uniquement sexuelle ou manque complètement de sexe, tant d’adolescents ne se rendent pas compte de la rapidité avec laquelle ils sont capables de concevoir à nouveau.


comment ne plus avoir ses règles

Les implications à long terme

Qu'est-ce que tout cela signifie pour les communautés dans leur ensemble? Bien que le coût du contrôle des naissances soit relativement faible, les États votent à plusieurs reprises contre l'offre d'options gratuites ou à faible coût aux résidents. Le ministère de la Santé publique et de l'Environnement du Colorado estime que pour chaque dollar dépensé pour les LARC, 5,85 $ sont économisés en frais de Medicaid. Ils estiment que cela équivaut à économiser entre 49 et 111 millions de dollars. Imaginez les implications à long terme. Avec cette somme d'argent, comment le gouvernement pourrait-il aider à améliorer les collectivités et permettre à tous les résidents de prospérer?

Le Colorado a connu une baisse du taux de pauvreté et une augmentation du revenu médian des ménages, se classant sixième au niveau national en 2014 pour la baisse de la pauvreté. Malheureusement, des programmes comme ceux-ci sont combattus à chaque tournant. Le programme du Colorado était financé par le secteur privé et, malgré ses résultats phénoménaux, n'a pas réussi à obtenir un financement public; même avec le taux de grossesse chez les adolescentes incroyablement élevé au Texas, ils votent pour limiter davantage les dispensaires pour femmes au lieu d’en ouvrir de nouveaux .



Néanmoins, nous persistons. Planned Parenthood et de nombreuses autres cliniques de santé pour femmes se battent pour rester ouvertes et fournir ce service nécessaire. Des victoires, telles queSanté des femmes entières vs Hellerstedt, montrent que la justice peut prévaloir et créer à la fois l'égalité et l'équité pour tous. Aujourd'hui plus que jamais, les gens doivent se lever et rappeler aux représentants du gouvernement qu'ils travaillent pour le peuple et non pour servir leur propre programme.

Image en vedette par Averie Woodard